Imprimer ceci Page

Christelle, Bénévole aoûtienne – 2009

Christelle, bénévole – 2009

Ouaga, Bobo, quelques heures d’avion et de bus SKV plus tard, les rivages de la Bretagne sont bien loin de moi.

Chaleur vibrante, pluies vengeresses, c’est le temps de l’hivernage quelque part en Afrique de l’Ouest au Burkina Faso.

Odeurs épicées et piquantes du marché, couleurs chatoyantes et virevoltantes des pagnes noués, épaules dénudées, sensualité, femmes voilées. Vrombissement des motos, pétarades d’une circulation incessante auxquelles se mêlent les voix d’une foule bigarrée à la nonchalance trépidante.

Clichés ou réalités d’une Afrique multi-ethnique : Côte d’ivoire, Guinée, Togo ou Burkina, frontières de l’Occident, Bambara, peuls, Mossi, Dogon, Bobo ou Dioula, réalités africaines.

Mon histoire est ailleurs.

Je connais à Bobo, une cour de latérite rouge où virevoltent petits papillons blancs au-dessus des zinnias roses orangés, les cris et les rires d’enfants présents et à venir qu’entourent la patience d’Auréline, le talent d’Adama, , la volonté de Batoma, l’efficacité de Seydou et l’amitié souriante d’Issou.

Une cour nichée dans une rue calme de Bindougousso, un jardin potager toute en fouillis où s’entremêlent tomates, carottes, basilic et courgettes à l’ombre de quelques papayers et bananiers.

Une terrasse toute blanche pour les repas et les jeux des enfants et du petit chat Chatouille.

Une maison toute simple pour accueillir, recueillir le sourire des enfants. Ceux d’aujourd’hui et ceux de demain.

A Cheik, Maïra, Elora, Aïcha et Mariam

Bobo Dioulasso le 21/08/09                                         Christelle

Lien Permanent pour cet article : http://siniyele.org/?page_id=565