Imprimer ceci Page

Mai 2011, Auréline est en France pour quelques semaines

Chers adhérents, chers amis,

Nous sommes déjà en mai 2011, et  nous n’avons pas pu vous transmettre autant de nouvelles de notre maison d’accueil que nous le souhaitions.

Voici donc quelques nouvelles de «nos enfants » Sini Yêlê. Vous savez que depuis août 2009 nous accueillons Mariam. Elle avait alors 6 mois, et était dans un état critique de survie. Aujourd’hui, Mariam a deux ans (29 février), elle va très bien. C’est une petite fille ravissante, réservée et épanouie, et qui commence à parler dans les deux langues : le français et le dioula (la langue locale).Nous sommes très fiers de sa bonne évolution, tant physiquement que psychologiquement.

Nous vous l’annoncions dans le dernier « courvite », de septembre 2010, nous avons accueilli, en juillet 2010 deux bébés de 2 mois ½ : Aïcha (1er mai), en bonne santé, et Issouf (22 avril), qui était en très grande carence alimentaire (1KG900 à 2 mois, la première fois que nous l’avons vu !).Aujourd’hui nos bébés ont un an. Ils marchent tous les deux, mangent (presque) comme nous, sont en bonne santé et progressent positivement dans les différentes étapes de développement des enfants de cet âge.

Je vous rappelle que notre objectif est d’accueillir et d’élever ces enfants dans leur culture,  jusqu’à leur majorité. Ils ne sont donc pas adoptables. Ils nous sont confiés par leur famille, sous une convention amiable, et nous souhaitons qu’ils développent une relation régulière et profonde avec elle, pour le bien de chacun.

A l’heure actuelle nous employons quatre personnes (une à temps complet et trois à temps partiel) qui s’occupent des enfants, et de la maison (cuisine, ménage, lessives, courses…). Cette équipe s’est enfin stabilisée, depuis janvier 2011. En effet, nous avons rencontré quelques difficultés à recruter des personnes répondants à nos exigences (occidentales !) au niveau du travail et de la responsabilité par rapport aux enfants. Nous les remercions de leur engagement auprès de nos petits protégés.

Nous pensons pouvoir affirmer qu’à ce jour nos « enfants » Sini Yêlê vont très bien. Ils sont beaux, épanouis et suivent une bonne évolution, grâce à vous.                                                                                                                            L’objectif de cette année 2011, serait d’accueillir deux enfants de plus, puisque nous avons une (humble) capacité de cinq places.

Nous vous remercions sincèrement de votre investissement à nos côtés, pour le bien des enfants.

Chaleureusement

Auréline

Lien Permanent pour cet article : http://siniyele.org/?page_id=491